Related Reviews
OpusHD
OpusHD d'Or Award: offering the grace and poetry only a few Baroque orchestras can attain
more >>
OpusHD
OpusHD d'Or Award: offrant la grâce et la poésie que peu de formations baroques peuvent atteindre
more >>
Stereophile
"...consistently outstanding..."
more >>
hi-fi+
5 Stars
"These are the best of the best and should not be missed on any account."
more >>
Classical.net
"...perhaps the finest recordings of these works I know."
more >>
Scherzo
Excepcional: "Ligera, chispeante, grácil y afirmativa: maravillosa, en una palabra."
more >>
Sound and Music
"Da non perdere."
more >>
MusicWeb International
"so rich is the experience on offer here...this is top-notch stuff from a winning team."
more >>
ClassicsToday France
"Interprétativement il n'y a pas de surprises: c'est vif et chantant..."
more >>
The Sunday Post
"They're a pure joy..."
more >>
The Guardian
4 Stars
"...it's hard to imagine the final climax of the Linz more conclusively or majestically presented."
more >>
OpusMusica
Disco del mes: "Sencillo, sin pretensiones de monumentalidad ni de renovación, pero un clásico."
more >>
MusicWeb International
Download Recording of the Month: "Here is all the delicacy of Mozart but with his underlying strength, too."
more >>
Die Zeit
"So schön, so vollendet..."
more >>
North London News
"...this set represents probably the finest modern recordings of these works."
more >>
Audiophile Audition
5 Stars
"This is some of the best Mozart I have ever heard..."
more >>
classicalsource.com
"...powerful and driving..."
more >>
Metro
"The magic continues..."
more >>
Classic FM Magazine
5 Stars
"Some of the best Mozart symphony recordings ever?"
more >>
The Scotsman
5 Stars
"In all these, the crack partnership...repeatedly imbues the music with finesse and energy."
more >>
Klassik.com
4½ Stars
'...dem Zenit der Mozart-Interpretation angekommen.'
more >>
The Herald
"Great conducting, playing and recording throughout."
more >>
Financial Times
5 Stars
"Mackerras has an unparalleled feeling for Mozart style..."
more >>
BBC Online
"Each of the disc's five symphonies is a gem in its own right...The glorious results are self-recommending."
more >>
BBC Music Magazine
4½ Stars
"Mackerras is the man, with rhythm and vigour to the fore."
more >>
Sunday Times
4 Stars
Classical CD of the Week: "Those who bought the last instalment will not want to miss this outstandingly well-engineered sequel."
more >>
The Times
4 Stars
"Everything comes stamped with character, intelligence and beauty."
more >>
International Record Review
IRR Outstanding: "...a performance of absolute mastery."
more >>
Gramophone
Gramophone Recommended: "there's so much to enjoy on these discs...and vivacity aplenty"
more >>
Audio Video Club of Atlanta
"...highly satisfactory..."
more >>
The Observer
"Highly recommended."
more >>
McAlister Matheson Newsletter
"It's a fascinating journey...Unmissable!"
more >>
SA-CD.net
5 Stars
"[The SCO] play like gods throughout...Highly recommended indeed."
more >>
Musical Pointers
"...superb, vital accounts of five more important Mozart symphonies..."
more >>

Mozart Symphonies 2 - SCO & Sir Charles Mackerras - ClassiqueInfo Disque


10 March 2011
ClassiqueInfo Disque
Laurent Marty

On sait avec quelle activité Charles Mackerras s'est consacré à Mozart. De nombreux enregistrements en témoignent, opéras, concertos, musique religieuse et symphonies. Dans ce domaine, après une première série d'enregistrements avec le London Philharmonic Orchestra dans les années 70 puis une intégrale avec l'Orchestre de chambre de Prague en 1990, ses derniers enregistrements furent réalisés en 2009 avec l'Orchestre de chambre écossais.

On y retrouve le dynamisme des tempos propre à ce chef, sans - et c'est heureux - l'anachronique et tintinnabulant clavecin qui encombrait ses précédents disques.

Le Mozart de Mackerras, grand chef d'opéra, n'est jamais loin du théâtre. Il y règne partout une sorte d'excitation bouillonnante, pleine d'énergie. Tout y sonne clair, plein de sève, rien ne pose ou ne s'arrête jamais. C'est tout particulièrement le cas avec la Symphonie n°29 idéale d'allant, de légèreté de phrasés, de finesse orchestrale, pleine d'une allégresse toute juvénile, et la Symphonie « Paris » dont le premier mouvement, avec son fameux « coup d'archet », semble être l'ouverture de l'opéra que Mozart n'a jamais écrit pour notre opéra national. Le dernier Allegro semble un véritable finale de comédie, avec ses phrasés qui fusent en tous sens. On admire l'homogénéité de l'orchestre, sa puissance qui ne nuit jamais à la clarté de la polyphonie, la réactivité des cordes. Ce premier disque se conclut très logiquement avec la Symphonie n°32, dite « Ouverture italienne », pleine d'humour et de vivacité, teintée d'un soupçon de tension dramatique. Ne manque plus que l'ouverture du rideau.

Le second disque n'est pas moins réussi dans l'absolu, mais le parti pris de la direction et les couleurs de l'orchestre y accusent quelques limites. La vivacité du tempérament du chef imprime aux deux œuvres les plus ambitieuses une tension quasi beethovénienne qui a certes grande allure dans les mouvements extrêmes, mais les prive de toute tendresse et peut sembler à la longue un rien systématique. Le premier mouvement de la Symphonie n°35 sonne ainsi forte du début à la fin. Les menuets se transforment en scherzos, avec un rien de brutalité. Surtout, les mouvements lents, pris rapidement et sans vibrato, montrent des cordes sans chair et plutôt acides. La prise de son, précise mais tirée vers l'aigu n'y est sans doute pas pour rien. Du coup, l'intérêt s'émousse un peu à la longue ; le manque de respiration de ces pauses musicales provoque une saturation, comme si la tension entretenue par le chef ne laissait aucun répit à l'auditeur dans des œuvres qui demandent, aussi, une certaine grâce.

L'album entier se recommande aux amateurs du chef et de Mozart vitaminé - on plane cent coudées au-dessus de Roger Norrington dans le genre - mais seul le premier disque se recommande sans réserve dans la discographie mozartienne.


Bookmark and Share


Related Links

Scottish Chamber OrchestraScottish Chamber Orchestra
Sir Charles MackerrasSir Charles Mackerras
Mozart: Symphonies 29, 31 (Paris), 32, 35 (Haffner) & 36 (Linz)Mozart: Symphonies 29, 31 (Paris), 32, 35 (Haffner) & 36 (Linz)