Filters

Georg Nigl - Vanitas - Beethoven, Schubert & Rihm - Télérama

Porté par une complicité de tous les instants entre le baryton et la clavié­riste Olga Pashchenko, aussi à l'aise au pianoforte (adapté au cycle de Beetho­ven An die Ferne Geliebte, et aux Lieder de Schubert) qu'au piano moderne (dont la puissance sied à Rihm), cet al­bum est une splendeur. Son titre et son contenu renvoient à ces tableaux d'au­trefois, chargés de nous rappeler le cô­té éphémère de l'existence. Soutenu, stimulé ou consolé par le clavier, Nigl endosse les émotions suscitées par les mots des poètes et celles que fait naître la musique qui les sublime. Avec, par­fois, une sérénité joyeuse qui vient illu­miner son timbre. Lequel peut tout aus­si aisément s'assombrir, à l'évocation d'un deuil. L'euphorie comme la dé­tresse sont transmises avec la même simplicité, fruit d'un grand sens musi­cal et d'une intime compréhension des mots chantés.

0
Télérama
13 January 2021