RSNO - Serebrier Conducts Adler - Classica

Né en Allemagne, émigré en 1939 aux Etats-Unis, Samuel Adler a composé plus de quatre cents oeuvres dont cinq opéras et six symphonies. Ce catalogue volumineux reste pourtant maigrementre présenté au disque. L'écriture d'Adler a été profondément influencée par ses maîtres à savoir Hindemith, Copland, Piston, Thompsonet, pour la direction d'orchestre, par Koussevitzky. Organisée en trois mouvements (vif-lent-vif) et créée en 1985, la Symphonien° 6, est portée par une très belle énergie : rythmes incisifs, pulsés, chromatisme très libre, sécheresse assumée. On pourrait presque parler de néoclassicismeà la Copland. L'oeuvreest d 'un lyrisme prenant, y compris dans le mouvement lent, mystérieux. On reconnaît ici l'efficacité d'une école américaine qui obtient le maximum d'effets et d'identité spatiale entraitant les instruments par groupes.

Créé à l'origine par Stephen Geber et l'Orchestre de Cleveland, le Concerto pour violoncelle fait appel à des dialogues chambristes dont certains font songerà l'écriture de Lutoslawski. Aux périodes de méditations épurées succèdent des passages jazzés finement composés. José Serebrieré quilibre les virtuosités du soliste et del' orchestre. Egalement compositeur, il ressent cette musique très expressive. Commande de l'Orchestre symphoniquede Las Vegas, Drifting On Winds and Currents est un poème symphonique en hommage à l'épouse disparue du directeur de l'orchestre. Deux atmosphères se croisent, l'une sereine, l'autre plus batailleuse. Une fois encore, les interprètes traduisent avec de souplesse etde tempérament la musique énergique de Samuel Adler.

01 October 2016