Trio Sonnerie - La Gamme - Pizzicato

A contre-courant, le Trio Sonnerie' nous décline ici une musique française ayant une profondeur abyssale et un poids énorme. Faisant fi de l'étiquette, qui ne prête à ce répertoire que grâces et galanteries, Emilia Benjamin triture sa superbe viole de gambe au plus profond des cordes et en sort des sonorités massives et rauques qui déchirent les entrailles, qui interpellent l'auditeur et ne lelaissent guère indifférent. La ‘Sonnerie de Sainte Geneviève du Mont de Paris' (Plage 12) y prend de allures captivantes, quasi-obsessionnelles. Tout aussi graves et massives sont les plages du clavecin, comme cette majestueuse Allemande ‘La Laborde' qui ouvre la Suite d'Antoine Forqueray. C'est donc une production qui nous fait vivre la musique française d'une manière bien plus grave et sombre qu'à l'accoutumée, ce qui devrait la hisser d'emblée au statut de reference.

01 April 2013