Related Reviews
6Moons
"Highly recommended"
more >>
Muzyka21
5 Stars
Excellent review of recordings by the Palladian Ensemble
more >>
Muse Baroque
"Le jeu du violoniste est ici vraiment remarquable..."
more >>
Gramophone
"...an excellent introduction to Tartini's world, presented with warmth and affection."
more >>
OpusHD
OpusHD d'Or Award: "Un petit miracle de musique baroque à ne pas négliger."
more >>
OpusHD (translation)
OpusHD d'Or Award: "This is a small miracle in baroque music not to be neglected."
more >>
Fanfare
"...the highest and most urgent recommendation."
more >>
Atlanta Audio Society
"...a magnificent portrait..."
more >>
Fono Forum
4 Stars
"Ein intelligentes Plädoyer für zwei Komponisten der so genannten zweiten Reihe."
more >>
Opus Musica
"Expresivos pero no estridentes, de sonido diáfano que no seco..."
more >>
MusicWeb International
"...a splendid performance..."
more >>
Klassik.com
4 Stars
"In der ‚Teufelstriller-Sonate’ lässt er sein Instrument mal verstörend scharf, mal weich und betörend klingen..."
more >>
BBC Music Magazine
5 Stars
Chamber Disc of the Month: "...this is breath-taking stuff."
more >>
Early Music Review
"...full of emotional intensity and beautiful sounds..."
more >>
klassiekezaken.nl
"...de Palladians interpreteren met verve en veel stijlgevoel."
more >>
International Record Review
"Darkly fantastic...excellent throughout..."
more >>
AudioVideoHD
4½ Stars
"Un disco perfecto por la calidad de su grabación, y la impecable maestría de Palladians."
more >>
Crescendo
4½ Stars
"...il fréquentait avec légèreté au grand plaisir des oreilles de ses contemporains...et des nôtres aussi."
more >>
The Scotsman
"...the performances are to die for..."
more >>
MusicOMH
4 Stars
"...the music's exotic beauty, and the recording quality is unquestionable."
more >>
ClassicsToday.com
4½ Stars
"These Palladians really know how to make an impressive, entertaining show. Strongly recommended."
more >>
BBC Online
"...vivid, vital and fresh."
more >>
The Observer
"It's no myth that Rodolfo Richter rises to the challenge with ease..."
more >>
Financial Times
4 Stars
"...a bewitching blend of period taste and musical eloquence."
more >>
The Times (Knowledge)
"...a beautiful disc, with exquisite playing from all four members of the authentic instrument group."
more >>
The Irish Times
5 Stars
"The players bring a kind of tragic grandeur to the first movement..."
more >>
Politiken
5 Stars
The Palladians formår at flytte fingrene ekstraordinært hurtigt.
more >>
Audiophile Audition
5 Stars
"...a beautiful and cogent modern recording."
more >>
Sunday Times
4 Stars
Classical CD of the Week: "...frequently recorded, but rarely with the gusto and technical address..."
more >>
SA-CD.net
5 Stars
"Dazzling playing...Highly recommended."
more >>

Giuseppe Tartini - Palladians - ClassicsToday France


11 August 2008
ClassicsToday France
Christophe Huss
5 Stars

Le Palladian Ensemble -- formé à présent du violoniste Rodolfo Richter, de la gambiste Susanne Heinrich, du claveciniste Silas Standage et de William Carter à l'archiluth et à la guitare -- est un pilier du catalogue Linn, à la fois comme groupe ou dans des enregistrements individuels (Carter pour un disque de guitare espagnole, Richter pour un CD consacré à Philipp Heinrich Erlebach).

Dans ce disque, l'ensemble, dont le disque le plus connu chez Linn est celui des Saisons amusantes de Chedeville, se nomme simplement "Palladians". Mais ce qui compte, c'est la musique et son rendu interprétatif, d'une qualité exceptionnelle. Cette qualité porte sur deux points majeurs, la sensibilité harmonique et la justesse. On ne cherchera pas ici trop d'exubérance italienne. Mais tout comme Trevor Pinnock grava jadis une grande version des Quatre Saisons de Vivaldi (Archiv) -- et sans parler des excellents Vivaldi de Neville Marriner -- la "manière anglaise" dans Vivaldi peut être très recevable. C'est cette manière que les Palladians imposent ici: beauté instrumentale, soin des équilibres et, au dessus de tout, une écoute mutuelle d'une complicité totale et permettant de doser l'infinitésimal (en dynamique comme en superpositions harmoniques).

La justesse de l'instant prend donc le pas sur le geste musical. Cette grâce touche aussi le preneur de son. Linn, qui nous a déçu au plus haut point dans sa captation sonore du SACD de Pamela Thorby et Andrew Lawrence-King, retrouve ici son plus haut niveau (les timbres!, le dosage des instruments!, le positionnement des sources sonores!). Des exemples: un parmi d'autre pourrait être la Sonate Didone abbandonata, avec un second mouvement (presto mimant dune Didon furieuse) et le sublime Finale. Pas besoin de la voix humaine pour tout décrire: les subtiles inflexion du violon de Rodolfo Richter y parviennent si bien...

Un maître-disque d'une perfection jamais stérile, qui montre que le bon goût vaut parfois bien mieux que l'emportement ou la quête du spectaculaire. Sa conclusion est à l'image du reste: un Grave en ré mineur, où la viole pend la parole, comme un adieu après une grande heure de musique.


Bookmark and Share


Related Links

Palladians / The Palladian EnsemblePalladians / The Palladian Ensemble
The Devil's TrillThe Devil's Trill